SantéSanté au naturel

Ouf, enfin une biothérapie aux protastites

Les biothérapies de la prostate, enfin distinguées au concours trophées de l’innovation au bénin (tib 2017).

La deuxième édition du concours des trophées de l’innovation au Bénin s’est clôturée le 15 Septembre 2017, au Stade Mathieu Kérékou, sous l’égide du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et l’Agence Béninoise de Valorisation des Résultats de la Recherche et de l’Innovation Technologique (ABevriT) par la remise des trophées aux lauréats des domaines Agroalimentaires et Santé, Energies renouvelables et électronique, artisanat et coton textile.

C’est dans ce beau cadre architectural et à l’issue des évaluations rigoureuses d’un jury scientifique, que Victor Ange AMEGAN, économiste, bio thérapeute de l’Institut des Médecines Vertes s’est vu décerner le trophée de l’innovation sur ses thérapies, préventive et curative des pathologies de la prostate (ProstaVax et Abaprost) et celle préventive et curative des affections du foie (le Fiel du foie) qui offrent enfin une bouffée d’oxygène aux familles, face à la pandémie prostatique aggravée par la hausse exponentielle du taux de PSA, mais aussi, face aux maladies ‘incurables’.

synopsis des pathologies

La prostate, on en parle beaucoup… mais parfois sans savoir ce que c’est vraiment. Les maux de la prostate sont très complexes au point que prostatites, infection urinaire, adénome, hypertrophie, hyperplasie, tuberculose de la prostate, troubles érectiles, cancer, PSA, biopsie, prostatectomie, chirurgie mini invasive, chimio thérapie, sont venus enrichir le vocabulaire médical. La science elle, balbutie.

Les symptômes d’un adénome sont : (1) un grossissement du volume de la prostate au point d’obstruer le conduit urinaire, (2) la prolifération de ses cellules, créant des difficultés à uriner malgré les efforts déployés, (3) des difficultés à démarrer ou arrêter la miction, (4) des mictions fréquentes la nuit, (5) des urgences urinaires, (6) une lenteur d’écoulement de l’urine, un faible débit urinaire, voire la rétention aiguë d’urines (7) une sensation de brûlure ou de douleur au moment d’uriner (8) l’apparition de sang dans l’urine.

Pâleur, asthénie, soif intense, anorexie, vomissements, hypertension artérielle, gêne respiratoire, ou forte fièvre associée à des signes urinaires (brûlures mictionnelles), douleur dans le bas-ventre et des douleurs lombaires sont des signes de gravité.

Vu les complexités, versatilités et complications des symptômes, on observe que chaque patient est unique avec son diagnostic, ses antécédents, facteurs de risques qu’il convient en médecine verte de synthétiser en syndromes, inflammatoire et infectieux (hypertrophie, adénome), en syndrome cancéreux (hyperplasie), voire syndromes post chirurgicaux pour y adapter une à trois biothérapies multivalentes.

Des années de pratique des biothérapies m’ont révélé 10 types de troubles urinaires et de prostate, une tuberculose de la prostate, puis cinq types de prostatite. Quant au cancer de la prostate, il y en a 5 différents, chacun avec une signature génétique distincte, à traiter selon les symptômes, antécédents de santé et facteurs de risques.
l’efficacité curative des plantes, primée

L’inventivité du néo thérapeute a été primée pour sa conjugaison d’une à trois plantes panacées polyvalentes, anti inflammatoires, anti infectieuses, immunitaires, capables chacune ou ensemble, d’en finir avec les frasques de la prostate : hypertrophie, nodule, hyperplasie-cancer, prostatites, sauter la sonde et annihiler les séquelles chirurgicales en deux mois maxi, mettant ainsi fin aux déficits récurrents.

PROSTA VAX est le vaccin préventif de l’adénome

  1. PROSTA VAX est une biothérapie préventive de l’adénome de la prostate, réalisée à base d’une seule plante, livrée selon les gouts, en liqueur ou en poudre lyophilisée

 Comme avantages, PROSTA VAX :

  •  prévient et évite le dysfonctionnement de la prostate
  •  régule la taille désoxyde les parois de la prostate
  • facilite la fluidité et la libre circulation de l’urine

ABAPROST lui, est le remède de l’hypertrophie atroce de la prostate

Cliniquement testé, ABAPROST est une biothérapie vouée au traitement naturel des syndromes urinaires, infectieux, cancéreux de l’hypertrophie atroce de la prostate, au profit des personnes du 3ème âge qui en souffrent.

C’est une vieille recette endogène, comme savaient bien la faire, nos grands parents, avec deux plantes panacées aux propriétés, antibactérienne, analgésique, diurétique.

En un bonus, ABAPROST ramène le taux élevé de TPSA à sa norme de 4 Ng/ml.

Bien souvent, les «nouveaux» traitements modernes ont des racines an

ciennes. Les plantes s’utilisent depuis la nuit des temps et la physiologie reste incommensurable.

Comme avantages, la liqueur ou la poudre lyophilisée ABAPROST :

  • Élimine les symptômes de l’hyperplasie ou de l’hypertrophie
  • Réduit la taille de la prostate et le taux de PSA
  • Facilite la fluidité et la libre circulation de l’urine
  • Réduit le volume de l’urine résiduelle
  • Inhibe les souillures de la prostate
  •  Annihile la prolifération des cellules cancéreuses

Posologie :

Dose curative, un à trois litres, en fonction du taux de PSA. Prendre 1 petit verre, par jour, aux deux repas. Les premiers résultats sont ressentis déjà en 3 jours.

biothérapies additives :

Pour les malades de prostate affublés de nodules ou de stigmates de prostatectomie KOKOTIOKO, est un additif de renfort immunitaire pour traiter les séquelles de chirurgie, (urine à sang, nodules sur la prostate, dysurie, sonde, incontinences, couche, impotence, impuissance), mais aussi la prolifération de métastases

Posologie :

En curatif, un petit verre par jour, 15 minutes avant les repas, pendant un mois.

Le FIEL DU FOIE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LE FIEL DU FOIE est une biothérapie holistique, polyvalente d’entretien de l’être humain, livrée sans ordonnance médicale, pour l’optimisation du métabolisme hormonal, en rapport aux troubles digestifs, hépatiques, cardiovasculaires, etc.

L’effet très amer d’une plante panacée holistique permet au foie d’assurer ses 500 fonctions, rendant sa bile amère, pour impacter les métabolismes et les secrétions hormonales, créant de fait les conditions globales de prévention ou d’auto guérison des maladies sournoises du stress, jugées à tort inguérissables à l’hôpital.

En ergonomie, elle est mise en gélules, en poudre ou macérât amer aux coriaces.

Indications et mode d’emploi

En boostant l’amertume du foie, le Fiel du Foie contribue en catalyseur holistique à diminuer le taux de glycémie, assurer un bon fonctionnement du pancréas, réduire le cholestérol, le diabète, l’hémorroïde, les inflammations du foie, l’hépatite A, B, C etc.

Il règle les troubles digestifs, la constipation, la fatigue, le paludisme, les œdèmes, l’ictère, les troubles cardiovasculaires, gastriques, gynécologiques et du stress, etc.

Pour rappel, les fonctions principales du foie, notre usine d’épuration consistent à :

  • métaboliser la plupart des nutriments absorbés par les intestins;
  • stocker des nutriments; fabriquer des protéines;
  • débarrasser le sang des effets chimiques nocifs des médicaments, de l’alcool.

A savoir que les hormones sont des produits naturels, fabriqués par le corps. Les hormones interviennent à tous les niveaux, pour régler le taux de sucre dans le sang, comme pour construire des os, des muscles, régénérer la peau, ou encore digérer et réguler notre humeur, comme notre système immunitaire ou notre énergie vitale.

Témoignages de biothérapie :

Depuis le 2 Octobre 2015, suite à une interview à la radio Soleil FM, fustigeant les erreurs médicales, mon office est devenu un centre de réparation des dégâts causés aux patients par la médecine du tout médicament-chirurgie-chimio et des couacs des guérisseurs radiophoniques. J’ai accueilli 195 cas de prostatiques, en 100 jours.

Une à trois plantes panacées guérissent l’inguérissable, en respectant les métabolismes. J’en ai conçu 4 biothérapies sur les syndromes inflammatoires (adénome HBP), infectieux (prostatite), cancéreux (hyperplasie), post prostatectomie, en un paradigme de guérison,

Un testimonial bien étoffé fait foi des baisses du taux de PSA de 132 à 3 Ng/ml.

On retiendra pour l’instant, qu’en médecine verte, l’adénome se guérit mieux au naturel, ce traitement est holistique et n’est pas l’apanage d’une pilule miracle.

Victor-Ange AMEGAN 
Bio thérapeute holiste,
Lauréat Concours TIB-2017 Abevrit
Tags : adénomebiopsiecancerchimio thérapiechirurgie mini invasivehyperplasiehypertrophieinfection urinaireprostatectomieprostatitesPSAslidertroubles érectilestuberculose de la prostate
HEALTH MAG

The author HEALTH MAG

Leave a Response