Psycho & SexeSexologie

L’importance des préliminaires

Chaque année dès son début  s’achemine lentement et surement vers sa fin, et ce dès le mois de janvier. Cependant, c’est beaucoup plus au cours des mois de novembre et décembre que la magie des fins d’année se ressent. La température baisse, il fait froid, et l’ambiance est à la fête. Les enfants rêvent du père noël, et les adultes font le bilan. Entre ces deux âges, se trouve la tranche des adolescents et adultes jeunes. Pour ceux-ci, c’est le moment de se détendre, de faire des rencontres, de vivre des amours platoniques et pourquoi pas connaitre le grand amour. Dans cette période on fait la fête, on boit et parfois on finit la soirée à deux, en étant lucide ou non. Dans ce climat, de nombreux échanges amoureux ont lieu, mais nombre d’entre eux sont précipités, mal gérés et parfois insipide pour la gente féminine. La gente masculine en ressent le revers par la perte de l’être désiré qui préfère offrir ses charmes ailleurs, l’égo s’en retrouve profondément blessé. Retenir la belle réclame beaucoup de tact, car le plaisir féminin regorge de nombreuses subtilités parfois opposées à la physiologie du désir masculin. L’une des nombreuses clés de ce univers sentimento-sensuel féminin est la qualité des échanges amoureux. Le caractère émotionnel de la psychologie féminine conditionne grandement le ressenti sensuel et sexuel chez nos belles enivrantes. Il est donc très important qu’elles soient psychologiquement préparées et emplies d’émotions positives pour profiter d’un quelconque échange amoureux. Comment permettre à la dame d’être en de meilleures dispositions charnelles ? Au même titre que la fondation soutient un édifice et lui permet de fièrement se dresser, les préliminaires constituent le socle sur lequel s’installera la volupté de nos douces Vénus.

       Les préliminaires, de quoi s’agit-il ?

Les préliminaires au cours d’une rencontre amoureuse sont représentés par toutes les pratiques affectueuses et sensuelles qui visent à se donner réciproquement du plaisir avant toute intromission. Il s’agit d’une étape habituelle que la gente masculine connait et pratique à presque tous les coups. Mais la question est de savoir si elle le fait bien. Il n’est pas rare que des hommes soient convaincus de bien le faire parce qu’ils essaient frénétiquement de stimuler les endroits les plus sensibles d’une femme-sensible au plaisir mais aussi à la douleur et la friction-sans perdre de temps. En réalité ils font tout le contraire (ils le font mal), car le plaisir féminin s’adapte mal au changement brutal de sensations que cela produit. Nombre de femmes voient leur appétit sexuel chuter instantanément par cette manière de le faire, car elles sont mal à l’aise de sentir que leur partenaire ne s’intéresse qu’à leur partie génitale au détriment de leur personne psychologique et de l’entièreté de leur corps. Il importe donc de connaitre les préférences de la gente féminine pour se donner le maximum de chance d’arriver à bon port.

       La sensualité féminine

Contrairement aux hommes qui sont aussi explosifs qu’un pétard dans leur excitation, les femmes sont plutôt comparables à des buchettes d’allumettes mouillées. Il faut prendre le temps de les sécher avant d’espérer en tirer la moindre étincelle. Cela requiert deux phases qui se complètent ; la préparation d’un contexte romantique qui inspire la tendresse et l’affection, et une mise en route des préliminaires très progressive.

      Le conteste romantique

La mise sur pied d’un conteste romantique devrait être une activité quotidienne impliquant la complicité de l’homme avec sa partenaire. A défaut, il est important que ce soit fait de temps à autre, en particulier pendant cette période de fin d’année. Il n’est nul besoin d’un voyage à Dubaï ou aux îles Fiji pour bénéficier d’une ambiance romantique et sensuelle avec sa dulcinée. Un simple diné au restaurant ou à la cafeteria du coin est déjà pas mal. Mieux, un repas préparé à deux ou par l’homme pour le plaisir de sa partenaire est une circonstance très agréable pour les femmes. Il existe aussi des contestes plus simples mais tout aussi charmeurs ; une balade à deux le soir, un moment de détente à deux avec une musique douce, ou encore une association de ces contestes. Dans de pareilles circonstances, les dames se sentent plus épanouis et sont plus enclins à être généreuses. C’est donc le moment de faire grimper le thermomètre : les préliminaires débutent.

      Les préliminaires

Avant toutes choses, il est important de savoir que la surface de la peau des femmes comprend plusieurs zones classées en deux groupes : la polarité sentimentale (le front, les joues, le haut du dos, les faces extérieurs les bras et avant-bras, le dos de la main) et la polarité sexuelle (le nez, la bouche, le menton, l’avant du cou, la poitrine le ventre, les faces intérieurs des bras et avant-bras, le bas du dos, les fesses, le pubis). Il est aussi important de retenir deux principes : les préliminaires doivent être progressifs (commencer par la polarité sentimentale avant de passer à la polarité sexuelle), et l’homme se doit d’être patient et calme. Ainsi donc, les préliminaires débuteront par des caresses légères à la polarité sentimentale. Ces caresses seront de plus en plus appuyées et seront faites aussi bien avec les doigts que les lèvres. Au bout d’un certain temps, la femme sera bien imprégnée par la dynamique des ébats ; Son corps vous le fera savoir. C’est le moment de passer aux caresses portant sur la polarité sexuelle. Cela se fera en suivant le même principe. Partir des zones les moins sensibles vers les zones les plus sensibles. Celles-ci seront faites aussi bien par les doigts que les lèvres selon les préférences. Lorsque vous sentirai le fruit défendu murir, vous pourrez passer à l’ultime étape que votre partenaire attend avec impatience (la tendresse de votre conteste romantique et la délicatesse de vos préliminaires l’y auraient préparé).

Procéder à un échange amoureux est très gratifiant quand les deux parties en tirent le meilleur. Il importe pour y arriver d’avoir un socle solide pour la relation sexuelle ; des préliminaires réussis sont incontestablement un atout majeur pour atteindre cet objectif. Soyons donc attentifs aux préliminaires lors de nos ébats, surtout en cette période de fin d’année (période pleine de sensualité).

Dr Didito QUENUM

HEALTH MAG

The author HEALTH MAG

Leave a Response