SantéSanté au naturel

Les secrets du caïlcédrat

De nombreuses maladies, aujourd’hui traitées par des médicaments chimiques, peu efficaces ou potentiellement dangereux, pourraient être soignées par la phytothérapie (médecine par les plantes). Nous nous intéressons au caïlcédrat et ses potentialités.

Dans les années soixante-dix, le boulevard Saint Michel de Cotonou (Benin) jouissait de l’ombrage d’un grand arbre, le Cailcédrat. On le reconnaissait vite à son tronc mis à nu par les populations riveraines et acteurs de la pharmacopée qui raclaient son écorce hautement médicinale.

Le Caïlcédrat : un arbre à pharmacie naturelle 

Le caïlcédrat, de son nom botanique : « khaya senegalensis » ou acajou du Sénégal en français est un arbre monoïque de la famille des Méliacées, pouvant dépasser 15 m de hauteur, un arbre extraordinaire d’une utilité industrielle immense, en termes de reboisement urbain, de production de madriers, de mortiers et pilons artisanaux.

Le caïlcédrat  est connu depuis l’antiquité, comme un arbre à pharmacie, un arbre médicinal puissant, multivalent et multifonctionnel qui peut, à lui seul, traiter et guérir de nombreux maux, grâce aux nombreux principes actifs disséminés dans ses feuilles, ses écorces de tronc et de racines, par opposition aux potions et mixtures. Il est utilisé en poudre d’écorce, en infusion de feuille, en macérât d’alcool et au miel.

Les usages thérapeutiques du caïlcédrat:

On recommande le caïlcédrat dans les cas suivants:

  • l’anémie
  • la drépanocytose
  • les rhumatismes
  • les maladies du sang
  • l’ulcère gastrique
  • les troubles digestifs
  • l’obésité, le surpoids
  • les troubles du foie
  • les coliques et les diarrhées
  • le vomissement
  • les vers intestinaux
  • les maladies amibiennes
  • l’hypertension artérielle
  • le diabète et la plaie diabétique
  • les troubles de la ménopause (bouffée de chaleur)
  • l’arthrose, l’arthrite, l’artériosclérose, la courbature
  • les toux, rhume, sinusite, grippe, angine
  • les hémorroïdes
  • les dermatoses et la candidose
  • la libido et les troubles d’érection
  • la dysménorrhée et l’aménorrhée

Tout ce palmarès de troubles se résume en syndromes métaboliques et hormonaux. Nul doute que le caïlcédrat apporte ses principes actifs et effet amer en renfort aux fonctions du foie et autres organes émonctoires pour évacuer les symptômes, annihiler les facteurs de risques et revitaliser l’organisme humain, tout naturellement.

Mais qui le dit aux malades ? Personne.

À 99 %, les prescriptions des médecins concernent des médicaments chimiques. Vous souvenez-vous de la dernière fois, qu’on vous a prescrit du caïlcédrat, cette ressource que la Nature nous avait donné à tous, gratuitement, en héritage infini.

Il est donc à retenir que le caïlcédrat, autrefois produit de menuiserie et reboisement, s’est révélé aux thérapeutes, d’une efficacité inouïe contre le diabète, les plaies diabétiques et est aujourd’hui utilisée pour traiter les problèmes liés au système digestif, soulager les douleurs articulaires, pour réguler la tension artérielle etc.

Pourrions nous refaire de notre planète un monde où il ferait bon vivre, en permettant à chacun de connaître les plantes qui l’entourent et leurs vertus pour retrouver son indépendance, sa liberté et sa santé ; et aussi se reconnecter à la Nature que nous pillons et polluons aujourd’hui sans état d’âme.

 

 Victor Ange AMEGAN

Naturopathe Holiste
Tags : cailcedrat
HEALTH MAG

The author HEALTH MAG

Leave a Response