Actus santéSanté

Hygiène: Souffler ses bougies multiplierait par 14 le nombre de bactéries sur le gâteau

HAPPY BIRTHDAY Le moment que tout le monde attend lors d’une fête anniversaire poserait quelques problèmes d’hygiène selon un professeur américain…

On aurait peut-être préféré ne pas le savoir…

Paul Dawson, professeur en sécurité alimentaire aux Etats-Unis, a déterminé le nombre de bactéries qui atterrissent sur un gâteau lorsque l’on souffle les bougies. La raison d’une recherche aussi saugrenue ? Le scientifique aurait simplement voulu répondre à une question de sa fille.

Les résultats de son étude ont été publiés dans le très sérieux Journal of Food Research. L’équipe de chercheurs a mené son expérience en utilisant un faux gâteau en polystyrène recouvert d’une feuille d’aluminium et d’un véritable glaçage au sucre.

Avant de souffler les bougies, ils ont partagé une pizza pour reproduire les conditions d’un repas de fête. « Nous avons pensé que cela aiderait les glandes salivaires à se mettre en jambes », a expliqué Paul Dawson.

Les scientifiques ont ensuite dilué le glaçage avec de l’eau stérilisée et l’ont étalé « dans des boîtes de Petri », explique The Atlantic. Le résultat est écœurant : le glaçage comportait en moyenne « 1 400 % de bactéries en plus qu’une surface intacte, soit quatorze fois plus ».

Paul Dawson et ses collègues ont également remarqué que la quantité de bactéries dépendait de la personne qui soufflait. « Certaines personnes ne transmettent pas de bactéries en soufflant, alors que certaines d’entre elles, pour une raison ou une autre, en envoient énormément », explique le professeur en sécurité alimentaire.

Des bactéries inoffensives sauf…

Pas la peine de tirer un trait sur votre gâteau pour autant. Les chercheurs ont indiqué que les bactéries en question n’étaient pas dangereuses tant que la personne qui soufflait n’était pas malade. Souffler mais pas éternuer.

By Redaction

Redaction

The author Redaction

Leave a Response